Réforme du DPE : ce qui change pour les petits logements dès juillet 2024

Réforme du DPE : ce qui change pour les petits logements dès juillet 2024
Retour
Partager l’article

Réforme du DPE : Ce qui change pour les petits logements dès juillet 2024

À compter du 1er juillet 2024, la formule d’évaluation du Diagnostic de Performance Énergétique de tout logement n’excédant pas 40 m² connaîtra un grand changement. Cette initiative de réforme a pour but de rendre équitable l’évaluation énergétique pour ces petites surfaces, qui le plus souvent se révèle défavorable en raison des standards actuels.

Pourquoi cette réforme ?
Les petites surfaces, en raison de leur taille, se retrouvent souvent avec des étiquettes énergétiques défavorables. Deux principaux facteurs expliquent cette situation :
  1. La part de l'eau chaude sanitaire (ECS) : La méthode de calcul actuelle pénalise les petits logements en surestimant leur consommation d'eau chaude proportionnellement à leur surface.
  2. L'indice de compacité thermique : Les petites surfaces subissent des déperditions thermiques proportionnellement plus importantes, ce qui impacte leur classement énergétique.
Les changements apportés
La nouvelle méthode de calcul introduira des coefficients de pondération pour ces facteurs, permettant ainsi à de nombreux logements de sortir de la catégorie des passoires thermiques (classes F et G). Selon les premières estimations, environ 140 000 logements pourraient bénéficier de cette revalorisation énergétique​.
Comment obtenir votre nouvelle étiquette DPE ?
Dès le 1er juillet, les propriétaires de logements de moins de 40 m² pourront recalculer leur DPE via un simulateur en ligne mis à disposition par l'ADEME. En saisissant le numéro de leur ancien DPE, ils recevront un nouveau document mentionnant leur étiquette énergétique corrigée​​.
Impact sur le marché immobilier
Cette réforme est particulièrement avantageuse pour les propriétaires de petites surfaces, leur offrant la possibilité de continuer à louer leur bien sans avoir à entreprendre des travaux coûteux. En effet, les logements classés F et G seront progressivement interdits à la location à partir de 2025 et 2028 respectivement, tandis que cette réforme pourrait améliorer les classifications énergétiques de nombreux logements, facilitant ainsi leur mise en location​​.
Conclusion
La réforme du DPE pour les petites surfaces apporte une bouffée d'air frais pour de nombreux propriétaires et investisseurs. En rendant le calcul plus équitable, elle permet de mieux refléter la réalité énergétique des petits logements et offre une opportunité de valorisation significative sur le marché immobilier.

Estimez gratuitement votre bien avec LEFRANC IMMOBILIER

Obtenez une évaluation gratuite et précise de votre bien à Paris ou alentours, en seulement deux minutes. 

Empty
Estimer mon bien
Eva BOULAY

Conseillère

07 82 00 72 26
Envoyer un e-mail

Publié le 21/05/2024 par
Eva BOULAY

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique ″Gérer les cookies″ en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Tout refuser
Personnaliser